La communication perverse du manipulateur

La communication spécifique du manipulateur pervers donne l’illusion de la communication mais ce n’est pas une communication pour relier, elle est pour éloigner et empêcher l’échange. Le langage utilisé est une arme redoutable pour assujettir et contusionner l’autre.

La communication est paradoxale (« je t’aime mais je me sens mal avec toi ») basée sur des messages contradictoires. Cela entraine un blocage dans l’action, la pensée, les sentiments, la perception de la réalité.

La communication se fait par des sous-entendus, pour susciter de l’interrogation chez la personne qui écoute, entrainant la confusion, le communiquant pervers refuse le dialogue ouvert et prend la fuite pour déstabiliser.
Elle est également basée sur le non dialogue ; lorsqu’une question est posée, le manipulateur pervers fuit. Ses armes de communications sont à la fois la parole et le silence. Quand il ne parle pas, on lui prête grandeur et sagesse. Il communique par des sous entendus, par le corps avec un haussement d’épaule ou un soupir.

  • tu as mal compris 
  • je n’ai pas dit cela  
  • je ne l’ai pas dit pour toi 
  • ce n’est pas de ma faute si tu le prends pour toi …

Le langage est déformé, technique et abstrait à la fois afin de créer une incompréhension chez la personne qui ‘osera pas demander d’explications par peur de paraître idiote. Le mensonge n’est jamais direct mais composé de sous-entendus, de non-dits, dire sans dire pour déstabiliser et faire douter…

La communication est floue, imprécise, entretenant la confusion. Il utilise l’allusion et entretient des discours contradictoires.
Le manipulateur nomme les intentions de l’autre et devine les pensées cachées, ce qui lui donne un certain pouvoir télépathique : en fait il analyse et se souvient de tout ! Chacun de vos mots sont analysés, chacun de vos gestes sont épiés et stockés, il entre dans vos pensées et donne l’illusion de savoir mieux que vous ce qui s’y passe.

La communication n’est jamais sincère, il se moque de tout et de tout le monde, tout tourne autour de lui ce qui renforce une atmosphère malsaine. Il met en doute toute parole, toute personne, en rabaissant l’autre, en lui rappelant combien il ne vaut rien tout en lui disant combien il aime être en sa présence. Il a l’art et la manière de monter les gens les uns contre les autres, « diviser pour mieux régner » provoquant ainsi des rivalités, des jalousies.

La prise du pouvoir se fait par la parole pour donner une impression de détenir une vérité, de mieux savoir que tout le monde.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close